L’architecture

La salle principale se compose de neuf travées sur croisée d’ogive, caractéristiques du style gothique. Il en va de même pour un certain nombre d’autres éléments, de décors notamment les imposants motifs floraux des clés de voûte ou encore les têtes de pages dits culs de lampe, qui viennent mettre en valeur l’extrémité des arcs. Ces visages de jeunes nobles placés au service d’un seigneur sont surmontés d’une coiffure caractéristique du XIIIème siècle.

ban-caves-bertine-7emmaban-caves-bertine-17emmaemmaemma

Mais des éléments plus anciens ont également été découverts. Les fouilles ont montré par exemple que seuls les pilastres (pilier encastré dans un mur) disposent de fondations profondes. Ce principe de construction fut largement employé au Moyen Age, notamment dans les églises romanes d’Auvergne. Les sculptures, bien que gothiques du point de vue du sujet, ne sont pas sans rappeler l’art roman du point de vue du style, comme si l’artiste avait voulu montrer son attachement à cette période plus ancienne.

L’ensemble se trouve donc à la croisée du gothique et du roman. Le premier édifice gothique réalisé en Europe est l’abbaye Saint-Denis construite en 1140 par l’abbé Suger. Or, il fallait à cette époque entre 50 et 100 ans pour qu’une innovation architecturale religieuse se transmette à un édifice civil.

L’époque de la construction peut donc être datée des environs de 1215, sous le règne de Philippe II Auguste.